POP-010

V. Amodru*a (Dr), C. Guerinb (Dr), C. Paladinob (Dr), C. Buissetb (Dr), D. Barbolosic (Pr), F. Castinettia (Pr), F. Sebagb (Pr), D. Taiebd (Pr)

a Aix Marseille Univ, APHM, INSERM, MMG, Service d'endocrinologie, Hôpital de la Conception, Marseille, FRANCE ; b Aix Marseille Univ, APHM, Service de chirurgie endocrinienne, Hôpital de la Conception, Marseille, FRANCE ; c 3SMARTc-CRCM, INSERM UMR1068, CNRS UMR7258, Aix Marseille Université U105, Institut Paoli Calmette and Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM),., Marseille, FRANCE ; d Aix-Marseille University, La Timone university hospital, European Center for Research in Medical Imaging, Marseille, France, Marseille, FRANCE

* vincent.amodru@ap-hm.fr

Objectif L’instabilité hémodynamique est caractéristique dans la chirurgie des phéochromocytomes (PHEO). L’utilisation d’une préparation médicale préopératoire diffère selon les centres mais les experts s’accordent sur le fait qu’une meilleure caractérisation de la maladie permettrait une réduction de la morbidité post-opératoire. Le but de l’étude est de déterminer si la 18F-FDOPA peut prédire l’usage d’amines vasopressives, celle-ci étant étroitement liée à la morbidité post-opératoire.

Matériel et Méthodes Nous avons analysé rétrospectivement les données des patients ayant bénéficié d’une surrénalectomie unilatérale pour un PHEO entre 2000 et 2017. Un nouveau marqueur, la réserve sécrétoire (RS) qui tient compte des métanéphrines urinaires et de quantification en 18F-FDOPA a été étudiée.

Résultats 56 patients PHEO (âge moyen ± DS: 49.1 ± 13.4) ont été inclus. 7 patients (11.8%) ont bénéficié d’amines vasopressives en post-opératoire. 3 patients (5.3%) ont présenté des complications post-opératoires. Des concentrations élevées en métanéphrines urinaires, contrairement aux normétanéphrines, étaient associés à l’usage d’amines vasopressives après exérèse du PHEO : Se 62.5% Sp 91.6%, VPP 55%, VPN 93.6% avec une valeur seuil à 9.3 la limite supérieure de la norme. La RS montrait des performances supérieures : Se 87.5%, Sp 91.6%, VVP 63.6%, VPN 97.7% pour une valeur seuil à 139.5. La patients avec une RS > 139.5 avaient une morbidité supérieure (0% vs 25%, p=0.007).

Discussion La RS est un outil de caractérisation performant pour prédire l’usage d’amines vasopressives et la morbidité post-opératoire, permettant aux équipes expertes de personnaliser la prise en charge péri-opératoire des patients bénéficiant d’une chirurgie de PHEO

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt.