CO-047

HA. Chattia (Dr), I. Oueslati*a (Dr), J. Marrakchib (Dr), A. Azaiezb (Dr), M. Yazidia (Dr), G. Besbesb (Pr), M. Chihaouia (Pr)

a Service d'endocrinologie, hôpital La Rabta, Tunis, TUNISIE ; b Service d'ORL, hôpital La Rabta, Tunis, TUNISIE

* ouesibtissem@gmail.com

Objectif : Evaluer les performances des classifications échographiques, en l’occurrence EU-TIRADS 2017 et ACR-TIRADS 2017, dans la prédiction de la malignité des nodules thyroïdiens.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective ayant inclus 158 patients avec 200 nodules opérés dont 100 nodules malins et 100 nodules bénins. Tous les nodules ont été classés selon les systèmes EU-TIRADS et ACR-TIRADS 2017.

Résultats

Pour les deux classifications, la prévalence de la malignité augmentait de manière significative avec l’augmentation du score échographique. Ainsi, la catégorie 5 était significativement associée au cancer thyroïdien avec un Odds Ratio de 6,83 pour EU-TIRADS et de 16,67 pour ACR-TIRADS (p ≤10-3). Les risques de malignité étaient de 15,5; 69 et 76,9% respectivement pour les catégories EU-TIRADS 3, 4 et 5. Il étaient de 33,5; 57 et 91,1% respectivement pour les catégories ACR-TIRADS 3, 4 et 5. La mesure d’accord global entre les deux classifications échographiques a montré un coefficient kappa de 0,46 témoignant d’un niveau de concordance moyen. La sensibilité, la spécificité, la valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative étaient respectivement comme suit : EU-TIRADS (60%, 82%, 77%, 67%) et ACR-TIRADS (41%, 96%, 91%, 62%). Les aires sous la courbe ROC pour EU-TIRADS et ACR-TIRADS étaient respectivement de 0,81 et 0,82.

Conclusion :

Les performances diagnostiques des deux systèmes de stratifications de risque échographique EU-TIRADS et ACR-TIRADS sont presque comparables dans notre série ce qui témoigne de leur apport précis dans la prédiction de la malignité.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt.