A. Chédotal*a (Dr)

a Institut de la vIsion, Paris, FRANCE

* alain.chedotal@inserm.fr

Je ferai un point sur les méthodes de transparisation des tissus qui permettent d'explorer l'organisation des organes intacts à une résolution subcellulaire en utilisant des microscopes à feuillet de lumière. En combinant l'immuno-marquage et l'imagerie 3D d'organes éclaircis, nous avons pu décrire pour la première fois l'organisation 3D de plusieurs organes et systèmes dans des embryons et fœtus humains transparents.

Je décrirai comment la transparisation des tissus et l'imagerie 3D peuvent être utilisés pour étudier l'embryologie et notamment le développement du système neuroendocrine.

Je décrirai une application de l'imagerie 3D à l'analyse de la différenciation sexuelle chez l'homme. Pour mieux comprendre ce processus, nous utilisons l'imagerie 3D pour suivre la dynamique de la distribution des cellules gonadiques à des étapes critiques de la formation des testicules et des ovaires. Nous avons commencé à reconstruire la cascade spatio-temporelle des événements cellulaires qui accompagnent le processus de détermination du sexe dans les gonades et les tubercules génitaux. Nous utilisons aussi l’imagerie 3D pour étudier le développement du pancréas humain.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt.