POP-039

C. Hochman*a (Dr), D. Vezzosib (Pr), S. Salenavec (Dr), V. Kerland (Pr), C. Briete (Dr), A. Bachelotf (Pr), S. Palle-Defilleg (Dr), S. Hadjadja (Pr), F. Castinettih (Pr), D. Druia (Dr)

a Service d’Endocrinologie, L’institut du thorax, CHU de Nantes, Nantes, FRANCE ; b Service d'Endocrinologie. Hôpital LARREY. 24 chemin de Pouvourville, TSA 30030. 31059 Cedex 9, Toulouse, FRANCE ; c Service d’Endocrinologie, Hôpital Bicêtre. 78 avenue du Général Leclerc, 94270, Le Kremlin Bicêtre, FRANCE ; d Service d'Endocrinologie- Diabète et Maladies Métaboliques, CHU Brest. Hôpital de la Cavale Blanche, 29 609, Brest, FRANCE ; e Service Endocrinologie, Diabétologie et Nutrition, CHU Angers, institut Mitovasc, 4 rue Larrey, 49000, Angers, FRANCE ; f Service d’Endocrinologie et Médecine de la Reproduction, IE3M, Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière, Sorbonne Université, Paris, FRANCE ; g Service d’Endocrinologie, CHU de Nice, Nice, FRANCE ; h Service d'Endocrinologie et Centre de Référence Pathologies hypophysaires Rares. Hôpital de la Conception, Marseille, FRANCE

* clarisse.hochman@gmail.com

Objectif : Evaluer la prévalence de la prématurité (< 37 SA) chez des patientes avec maladie de Cushing (MC) active ou en rémission pendant la grossesse.

Méthodes : Etude multicentrique rétrospective incluant les patientes avec MC (active ou en rémission pendant la grossesse), suivies au CHU d’Angers, Bicêtre, Brest, Nantes, Nice, Paris-Pitié-Salpêtrière et Toulouse de 1989 à 2020.

Résultats : 39 patientes ont été incluses pour 52 grossesses et 54 naissances, toutes vivantes. 18 grossesses se sont déroulées en eucortisolisme, 20 en hypocortisolisme et 14 en hypercortisolisme. 11 grossesses ont abouti à un accouchement prématuré : 2 en cas d’eucortisolisme, 3 si hypocortisolisme et 6 si hypercortisolisme (Chi 2 de tendance p=0.035). 67% faisaient suite à un déclenchement (3 données manquantes (DM)). Une HTA gravidique était présente dans 14% (1 DM), un diabète gestationnel dans 22% (2 DM), une prééclampsie dans 8% (2 DM). L’accouchement était par voie basse dans 64%, et césarienne dans 36% (1 DM). Le diabète gestationnel était plus fréquent chez les patientes en hypercortisolisme que chez celles en hypocortisolisme (p=0.042, OR=6.34, IC95% [0.89-77.5]). Le taux de césarienne était plus élevé chez les patientes en hypocortisolisme que chez celles en eucortisolisme (p=0.043, OR=4.78, IC95% [0.92-33.91]).

Discussion/Conclusion : La prématurité était 3 fois plus fréquente que dans la population générale, avec une tendance pour une différence selon le statut hormonal maternel. La morbi-mortalité fœto-maternelle avec MC active était moindre que celle décrite dans la littérature pour les femmes ayant un syndrome de Cushing actif toutes causes confondues.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt.