POP-036

T. Cosentino*a (Dr), B. Fedlaouia (Mme), I. Giscos-Dourieza (Mme), FL. Fernandes-Rosaa (Dr), S. Sternsonb (Dr), MC. Zennaroc (Dr), S. Boulkrouna (Dr)

a PARCC, INSERM, Universite de Paris, Paris, FRANCE ; b Janelia Research Campus, Howard Hughes Medical Institute, Ashburn, ÉTATS-UNIS ; c PARCC, INSERM, Universite de Paris - Service de Génétique, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris, FRANCE

* teresa.cosentino@inserm.fr

Introduction

Ces dernières années, des mutations somatiques et germinales dans des canaux potassiques et ATPases ont été identifiées dans l’hyperaldostéronsime primaire (HAP), faisant de l’HAP une canalopathie. Ces mutations convergent vers une stimulation de la signalisation calcique, principal effecteur de la régulation de la biostynthèse d’aldostérone.

L’objectif de ce projet est de décortiquer les mécanismes sous-jacents au développement de l’HAP en modulant la signalisation calcique, par l’utilisation d’outils de chémogénétique.

Matériel et Méthodes

Des lignées de cellules corticosurrénaliennes H295R_S2, exprimant de façon stable des récepteurs chimériques (PSAM, Pharmacologically Selective Actuator Modules) ont été générées. Dans ces lignées, l’entrée de calcium ou de sodium dans la cellule peut être modulée par l’utilisation d’activateurs spécifiques (PSEM, Pharmacologically Selective Effector Molecule). Deux PSAM ont été utilisés, un récepteur chimérique a7-5HT3 permettant l’entrée de sodium, et un récepteur muté nAChR permettant l’entrée de calcium. Ces lignées ont été caractérisées en termes de signalisation calcique, prolifération, production d’aldostérone et expression génique.

Résultats

L’entrée de sodium dans les cellules exprimant le PSAM a7-5HT3 traitées 24h avec un PSEM induit une augmentation secondaire du calcium intracellulaire de façon dose-dépendante, sans induire de modification de la prolifération cellulaire. L’entrée de calcium induite par l’expression du PSAM nAChR muté après 24h de traitement de PSEM n’affecte pas la prolifération cellulaire, mais induit une augmentation de l’expression de gènes de la stéroïdogenèse comme StAR, CYP21A2 et HSD3B2.

Discussion

Ces lignées constituent un excellent outil pour évaluer l’impact de l’altération ionique et de la signalisation calcique dans la physiopathologie l’HAP.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt.